Le web-magazine des professionnels du bâtiment

Étude : que pensent les français des artisans du bâtiment ?

13 mars 2020 | Tendances

Une nouvelle étude publiée cette semaine par l’institut BVA et commandité par BigMat révèle le ressenti du public français vis-à-vis des professionnels du bâtiment. Réalisée à l’automne 2019 sur un échantillon d’un milliers de personnes représentatives de la population de l’Hexagone (par âge, sexe, provenance géographique, CSP de l’individu et de sa famille), l’étude a mis en évidence notamment une forte disparité entre les différents métiers de l’artisanat BTP.

une opinion généralement bonne

Sur l’ensemble, les artisans du bâtiment on encore la côte auprès de leurs clients. 71% des français en ont une bonne opinion, même très bonne pour 7% d’entre eux. 

En revanche, plus d’un français sur quatre (27%) continue d’avoir une mauvaise opinion de la profession.

Les plus contents, ce sont les jeunes : 77% des 18-34 ans sont satisfaits des pros du bâti, contre seulement 58% des 35-39 ans.

Au niveau géographique, ce sont les ruraux qui ont une meilleure opinion (73% se déclarent satisfaits), notamment les provinciaux (67%). Moins bonne la situation en Île-de-France, où seulement 55% des personnes interrogées se déclarent satisfaites. 

Le classement des métiers par satisfaction

  • Menuisiers (78%)
  • Charpentiers (76%)
  • Couvreurs (72%)
  • Électriciens (72%)
  • Peintres (69%)
  • Carreleurs (69%)
  • Maçons (66%)
  • Plâtriers (66%)
  • Chauffagistes (65%)
  • Plombiers (61%)
  • Serruriers (45%)

La tendance générale semble suggérer que le public a une meilleure opinion des métiers liés à des travaux de construction et rénovation, tandis que les métiers de maintenance ont plus de mal à attirer la bienveillance de leur clients. Un clivage qu’on pourrait expliquer par les différentes situations qui amènent les particuliers à faire appel à ces différentes catégories de métier : si dans le premier cas on est dans le cadre d’une amélioration, d’un investissement, avec un état d’esprit généralement positif, les chauffagistes, plombiers et serruriers sont souvent appelés dans des situations de difficulté, de panne ou d’urgence qui rendent le public moins bien disposé vis-à-vis des professionnels. 

Le prix et la disponibilité jouent pour beaucoup dans cette tendance : ce n’est pas un hasard si la popularité de plombiers et serruriers est beaucoup plus faible en Île-de-France (47% et 35%) que dans le reste de la France (61% et 48%) ! 

ce qui plaît et ce qui est à revoir

Le professionnalisme des artisans est salué par les français !

Pour eux, ce sont de bons travailleurs (74%), compétents (63%) et dépositaires d’un véritable savoir-faire (73%). Ils sont en revanche moyennement à l’écoute des besoins (54%), moyennement disponibles (53%) et peu attentifs au rapport qualité-prix de leurs prestations (45%).

Ce dernier facteur est d’autant plus important que le prix reste le critère fondamental dans le choix d’un artisan pour un français sur deux. L’expertise technique, bien que plus importante pour 41% des français, arrive seulement en deuxième place.

En parlant des critère de choix, 80% des français privilégient les artisans qu’ils connaissent ou qui leur sont recommandés par un proche. Les outils de recherche d’un artisan en ligne ne sont aujourd’hui pas suffisants pour le public : deux français sur trois ont du mal à trouver un artisan de confiance en se fiant uniquement à internet.

À revoir aussi l’engagement écologique des pros du bâtiment : pour deux tiers des interviewés, les artisans ne font pas attention à cet aspect, alors que pour plus d’un français sur deux, ils devraient. Ce sont notamment les habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur qui demandent plus d’éco-responsabilité aux artisans (64%), alors que seulement la moitié des habitants du Grand Est semblent sensibles à la problématique.

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le !

Tous droits réservés VIPros 2022