Le web-magazine des professionnels du bâtiment

Les artisans du bâtiment craignent un ralentissement de la croissance en 2020

20 janvier 2020 | Actualités

La CAPEB a avoué, en ce début d’année, s’attendre à ce que la croissance de l’activité des artisans du bâtiment subisse un ralentissement important en 2020

« En raison du ralentissement au 4e trimestre 2019, l’artisanat du bâtiment affiche une croissance annuelle de 1,5% et s’attend à une année 2020 encore moins dynamique » a été la déclaration de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment. 

Un pessimisme dicté donc par les mauvaises performances de la fin d’année 2019.

ce qui s’est passé l’année dernière

Le dernier tiers de l’année 2019 a obtenu des résultats supérieurs de seulement 0,5% par rapport à la même période en 2018. Un ralentissement de croissance que la CAPEB explique par deux facteurs : en premier lieu, le déclin de la croissance globale du pays (1,5% contre 2,5% l’année précédente), ensuite par le fait que les maîtres d’ouvrages ont attendu des mesures d’aide aux travaux de rénovation énergétique prévues dans les mois et années à venir.  

neuf et rénovation freinent

Dans la construction de bâtiments neufs, la croissance s’est réduite à 1/4 en 2019 par rapport à l’année précédente, en passant de 4% à 1%. La CAPEB ne pense pas que la situation s’améliorera dans les mois à venir.

En ce qui concerne l’entretien et la rénovation, les nouvelles ne sont pas meilleures : la croissance s’est arrêtée à 0,5%, malgré des activités historiquement positives dans le bâtiment ancien. 

Du point de vue géographique, la plupart des régions de France ont été touchées par cette baisse, notamment la région parisienne, qui a même enregistré une décroissance (-0,5%), probablement en raison des grèves. 

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le !

Tous droits réservés VIPros 2022