Le web-magazine des professionnels du bâtiment

Rester actif dans le BTP aux temps du coronavirus : un exemple de civisme

23 mars 2020 | Actualités, Conseils

Depuis plusieurs jours, un débat divise les entreprises du BTP : faut-il, en ces temps de crise sanitaire, cesser toute activité afin de préserver la santé des salariés, ou bien continuer de travailler pour éviter la crise économique ?

Comme nous l’avions suggéré dans un article la semaine dernière, des compromis existent permettant de maintenir les activités essentielles à la vie des français et des entreprises, tout en protégeant la santé des professionnels.

Les dirigeants de la société Molin, spécialiste du chauffage sanitaire et de la salle de bain basé à Arbois (39), ont élaboré une stratégie pour rester à l’écoute des besoins et des craintes des 43 employés, inquiets pour leur santé, tout en respectant les conseils du gouvernement, incitant les entreprises à maintenir leurs activités.

des mesures pour préserver la santé de tout le monde

À l’écoute des conseils et des recommandations des professionnels de santé locaux (pharmaciens et médecins généralistes consultés pour l’occasion), l’entreprise a mis en place des règles et des bonnes pratiques pour continuer à travailler malgré l’épidémie.

« Ce sont des mesures dictées par le bon sens« , explique Eric, dirigeant de la société, « qui nous ont permis de maintenir la moitié de nos effectifs en activité ».

Ces mesures, les voici :

  • Préparation de kits individuels pour chaque employé, dans des sachets de congélation, avec savon, gants, gel hydro-alcoolique.
  • Sachets supplémentaires pour y confiner les gants après usage.
  • Un seul employé par camionnette et par chantier.
  • Mesures de distance avec les clients.
  • Désinfection régulière de la camionnette et des outils. 

un exemple de civisme

Ce samedi nous avons retrouvé Mirella et Eric, les dirigeants, en train de désinfecter soigneusement les locaux de la société, comme tous les matins depuis le début de cette crise.

« Il ne s’agit pas de poursuivre nos activités normalement comme si le coronavirus n’existait pas », expliquent-ils « mais il faut quand même, pour que le confinement reste viable pour tous, que les dépannages d’urgence et les interventions indispensables soient maintenues. »

Un bel exemple de civisme, pour ces artisans VIPros, qui n’hésitent pas à nous livrer leur expérience, pour sortir debout de cette crise.

Bravo à eux !

Et vous ?

Quelles sont vos astuces pour faire face à la crise sanitaire et rester en activité en cette période ? Partagez vos témoignages et retours d’expérience en nous contactant sur Messenger !

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le !

Tous droits réservés VIPros 2022